Une formation en renforcement des capacités avec le conférencier Eduardo Cué renforce les stratégies de communication des porte-parole gouvernementaux

L’ambassade des Etats-Unis de Ouagadougou a remarqué une faille de communication entre les politiques gouvernementales et les citoyens burkinabé. Il se peut que le gouvernement fasse de bonnes choses dont les gens ne sont pas conscients ou que le gouvernement essaie de communiquer dans des situations de crise, mais ne le fasse pas de façon efficace en provoquant des rumeurs et de la désinformation.

Pour promouvoir l’objectif de l’ambassade d’enraciner la démocratie burkinabè, l’ambassade a organisé une session de formation du 14 au 17 novembre sur la communication gouvernementale au profit de 15 portes-parole du gouvernement avec le conférencier américain basé à Paris, Eduardo Cue. Au cours de la formation, les participants ont appris les responsabilités du département de la communication dans un ministère. M. Cue a dirigé le groupe à travers des exercices de messagerie stratégique et a filmé des interviews simulées que le groupe a regardées et critiquées ensemble. Il s’est également concentré sur la communication de crise (en particulier à la lumière des attaques terroristes régulières dans le nord du pays) et la sensibilisation aux médias sociaux pour mieux promouvoir les politiques et le programme du gouvernement.